Etre maman

Enceinte, et la deuxième fois alors?

Voilà un sujet qui me tiens à coeur et dont je parlerais sans doute pendant un petit moment.

 » CHAQUE GROSSESSE EST DIFFÉRENTE « 
Combien de fois, as t-on entendu ces mots?

Bon, en toute honnêteté j’ai toujours snobé ces paroles en me disant qu’une grossesse ça commence toujours par la même chose, pas besoin d’un dessin et que l’objectif est toujours le même:
c’est à dire sortir 3 paquets de farine, les jambes en l’air et 2 paires d’yeux voir plus à regarder LA chose avec un air maternant, compatissant, surprenant où je ne sais quoi.
Avec du recul, j’ai envie de dire, chaque grossesse est différente !

Les symptômes :

Pour miniPuce je peux clairement dire qu’à partir de 2 semaines de grossesses (comprenez SG et non SA: Semaine d’Aménorhée) j’ai cru pouvoir battre Pamela Anderson, niveau taille de soutif. Et figurez-vous, que malgré ça dans ma tête, à l’époque je me suis dis que ce n’était qu’une super poussée de croissance tardive. Une semaine plus tard, je me vidais littéralement dans mes toilettes où j’avais élu domicile pour quelques temps.
Pour NumberTwo, l’inverse. Toujours envie de manger. Juste une tête dans le seau chaque matin après l’ingestion du café (ou du thé, ou du sirop, ou du jus d’orange … j’ai tout essayé, rien à faire. Après question d’habitude). 
Bref miniPuce: – 3 kg en 1 semaine, numberTwo + 2 kg en 1 mois !!!

Le ventre :
« Pour un deuxième bébé on prend plus de ventre et plus vite ».

Et hop! Encore un truc faux (pour moi!). Je dois avouer que deux semaines après mon test de grossesse, j’ai eu l’impression d’avoir une « poussée abdominale » (comprenez rétrécissement de mes pantalons). Bon rendu à 5 mois de grossesse (23 SA) j’arrive encore à passer inaperçu dans certains pulls (exit le moulant, sinon c’est sûre ça se voit) et je rentre encore dans 2 pantalons NORMAUX. Après comparaison de photos, j’ai autant de ventre qu’à ma première grossesse au même stade.
Par contre !!! Bébé trouve ça chouette d’avoir accès au bas de mon ventre (« c’est normal l’utérus fait entonnoir après une première grossesse », a dit ma gygy).
Alors non, on ne devient pas forcément une baleine direct après un test de grossesse, même si c’est un deuxième bébé!
Les mouvements du foetus :

Pour le coup, je ne suis sans doute pas un bon modèle. Pour ma fille, j’ai sentie les coups vers 18 SA, il me semble que c’est déjà assez tôt pour une première grossesse. Quand je dis « sentir les coups », c’était plutôt des « bulles » d’ailleurs.
Pour numberTwo, 10 SA. Oui c’est super tôt, j’ai beaucoup douté, l’échographiste c’est foutu de ma tronche et mon homme idem, bah finalement c’était bien mon bébé car ces sensations n’ont jamais cessées et ont amplifiées depuis. Pas de bulles, mais de légères caresses (j’étais très à l’écoute de mon corps le soir, je dois avouer).
Par contre les mouvements « visuels » pour ma fille étaient clairement plus nettes, au jour d’aujourd’hui j’ai encore du mal à visualiser de petites vagues sur mon ventre alors que pour ma fille, c’était impressionnant.


La fatigue :


Il faut quand même en parler car c’est la chose la plus « difficile » pour moi.
Non, une seconde grossesse n’est pas plus fatigante qu’une première, mais le rythme n’est pas le même. Il faut cette fois-ci gérer le stress de la grossesse, la fatigue due aux hormones mais aussi gérer n°1.
Réjouissez-vous, si n°1, semble super heureux de devenir grand frère ou grande sœur.
Buvez du café, consultez un psy, partez au Pôle nord 2/3 jours, si n°1, vous fait un retour en arrière et vous en fait baver d’avoir voulu lui piquer sa place d’enfant unique! On en reparlera …
L’accouchement :

Pour le p’tit premier (la p’tite première), on se retrouve le jour J, avec des sensations bizarres dans le corps -que l’on nomme contractions- et cette question qui nous trotte dans la tête: « j’appel la mater ou j’appel pas ?« 
On se retrouve au lieu sus-nommé et on attend… parfois longtemps. Avec la trouille de l’inconnu, de ne pas savoir comment faire, de ne pas y arriver, de finir en césa, de pas savoir gérer le bébé, les couches, le linges, les bains, la bouffe, le mec …
Pour le numéro deux … on sait à quoi s’attendre et ça rassure pas franchement. On peut faire un pdn (projet de naissance) car on sait ce que l’on veut, enfin surtout ce que l’on ne veut pas. On sait à quoi ressemble une contractions, mais on se demande encore, quand partir à la mater’. Parce qu’on préfère être chez soi qu’à la mater’, mais en même temps on a la trouille que ça aille vite et de pas arriver à temps.
Bref !!!
Chaque grossesse est différente …
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s